Vous êtes ici:Accueil » Actu » Plein feux sur l’impressionnisme au « Van Gogh at work », au Musée Van Gogh d’Amsterdam

Plein feux sur l’impressionnisme au « Van Gogh at work », au Musée Van Gogh d’Amsterdam

La capitale des Pays-bas célèbre l’un des artistes les plus emblématiques du pays. Le musée Van Gogh est de nouveau ouvert depuis le 1er mai, après un an de fermeture pour rénovation.

Exhibition-Van-Gogh-at-work (1)

L’événement
Van Gogh, peintre et dessinateur impressionniste néerlandais, est à l’affiche d’une exposition jusqu’au mois de janvier 2014, aux côtés de certains de ses pairs. Faites un détour par le «Van Gogh at Work » au musée Van Gogh d’Amsterdam afin d’en apprendre plus sur l’auteur de la « Nuit étoilée ».

Huit années de recherches ont été nécessaires pour mettre en place cet événement à l’initiative de la compagnie pétrolière Shell Nederland et de l’Agence néerlandaise du patrimoine culturel. Le fil conducteur était les techniques et matériaux utilisés par le maître. Le projet est lié à l’étude des relations entre le peintre et ses contemporains.

L’événement interactif permet de découvrir les subtilités du travail de Van Gogh au microscope. Grains de poussière sur les toiles exécutées à l’extérieur, absence de vernis sur quelques tableaux, des bribes de correspondance, des outils utilisés à l’époque, les aspects méconnus de l’œuvre du peintre se dévoilent au fil de l’exposition.

Les sections
L’exposition est divisée en plusieurs sections disposées dans un sens à la fois thématique et chronologique. Les débuts de l’artiste à Anvers-sur-Oise sont étalés dans la section « Apprentissage » où Van Gogh s’imprègne des influences de ses ainés. La section « Couleurs », consacrée à la période charnière de sa vie d’artiste, est riche en recherche de mélanges. L’on apprend dans la section « Matériels et outils » que l’artiste utilisait un cadre à perspective afin de restituer l’harmonie d’ensemble de ses modèles, tandis que « Recyclage de tableaux » renseigne sur les soucis d’économies de Van Gogh qui peignait parfois sur les deux faces d’une même toile.

Cent cinquante œuvres de l’artiste et de ses homologues composent l’exposition, parmi lesquelles des Gauguin, des Seurat et des Monet, auxquels s’ajoute une centaine de documents inédits tels que des lettres ou des cahiers d’esquisses. Plusieurs versions d’une même œuvre sont à découvrir. Les fameux « Tournesols dans un vase », pièce maîtresse de l’événement conservée au National Gallery de Londres a été prêtée pour l’occasion, tout comme le « Portrait du Père Tanguy » qui n’a pas foulé le sol néerlandais depuis 1930.

Rédigé par

Laisser un commentaire

© Tous droits réservés 2013. Promovacances

Retour en haut de la page