Saviez-vous que la Baie d’Ha Long a été élue comme l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde en 2011 ? Que 3 millions de touristes environ font le voyage à la Baie d’Ha Long, chaque année ? Que les vacances à la Baie d’Ha Long se passent en majorité sur les eaux limpides? Aperçu.

Baie ha long

Il se compte 1969 îles dans la d’Ha Long. Situé dans le golfe du Tonkin, ce coin de paradis est l’une des destinations touristiques les plus recommandées à découvrir au Vietnam. Sous le tropique du Cancer, la baie est caractérisée par d’innombrables ilets provenant en fait d’un soulèvement orogénique de l’Ere Primaire. Ce phénomène datant d’il y a quelque 400 millions d’années les auraient sorties de mer. Celle-ci s’étant retirée, le vent et les pluies les auraient érodées, d’où leurs caractéristiques calcaire et karstique. Plusieurs de ces îles sont creuses, et on voit souvent, à marée basse, des tunnels naturels qui les traversent ainsi que des grottes. L’on comprend alors que les pirates d’antan (et les touristes d’aujourd’hui) ont privilégié cet Éden caché.

Il s’agit aujourd’hui d’une destination parfaite pour des échappées belles romantiques, des périples découverte et des circuits de plongée. Les eaux y sont chaudes, peu profondes et poissonneuses. Comme, de plus, le relief est très abrupt, et difficilement constructible, un bon nombre d’habitants vivent dans des maisons flottantes éparpillées au gré de près de deux cents îlots. Ce tableau pittoresque est l’un des plus authentiques qui soient au Vietnam. La découverte de ce mariage entre patrimoines naturel et culturel constitue l’attrait essentiel de tout voyage dans la Baie d’Ha Long. Les déplacements silencieux des jonques rajoutent à la sérénité ambiante. Ces embarcations amènent souvent le ravitaillement, en fruits et légumes et sont de vrais « magasins », livrant à domicile. Les Vietnamiens sont qui plus est très accueillants, toujours tout sourire et serviables.

Les vacances dans la Baie d’Ha Long permettent d’apprécier leur hospitalité, dans les huttes en bambou et sur les jonques. La cuisine a une grande parenté avec celles de la Chine et de la Thaïlande, proximité oblige. Crevettes grillées, riz et nems sont autant de spécialités qui ravissent immanquablement les plus fins gourmets. Le plat de poisson macéré au safran, accompagné du riz de ces îles, est particulièrement conseillé. Ces intermèdes gourmands sont idéaux pour se détendre après une mini-croisière en jonque pour une expédition découverte au gré des nombreuses criques sauvages de la baie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :