Idées vacances sportives : ascension du mont Ararat

mont ararat turquie

Se trouvant à l’intersection de la Russie, de l’Iran et de la Turquie, le mont Ararat est un véritable lieu de pèlerinage pour les randonneurs, mais aussi pour les groupes d’amis en quête de sensations.

mont ararat turquie

Le mont Ararat, point culminant de la Turquie
Dans la région de l’Anatolie de l’Est se dresse le mont Ararat qui culmine à 5137 mètres d’altitude. Ce pic enneigé dominant le plateau de Dogubeyazit est un site mystérieux et légendaire où se donnent rendez-vous les passionnés de randonnées en voyage en Turquie.
En réalité, Ararat est formé par deux sommets, le Grand Ararat et au sud-est le Petit Ararat perché à 3896 mètres. Les deux sites sont séparés par le plateau de lave Serdarbulak. Deux parcours permettent d’explorer le mont, le Grand Mont Ararat en prenant la route Topçatan et le Petit mont Ararat qui ouvre accès à la partie nord-ouest du mont uniquement. L’ascension du relief est une expérience s’étalant sur un minimum de 4 jours, aller et retour compris. Le parcours se fait idéalement entre les mois d’août et de septembre. En été, le mont Agri – Ararat— jouit d’un climat ensoleillé et chaud favorisant l’escalade entre amis. À plus de 3000 mètres d’altitude, les conditions changent et la température peut atteindre jusqu’à – 8 °C au-delà de 4500 mètres, même par beau temps.

L’« Anomalie du mont Ararat »
Pour les passionnés d’archéologie et d’histoire, le mont Ararat évoque une légende liée à l’Arche de Noé. Sujette à controverse pour les historiens, l’anomalie fut à plusieurs reprises photographiée par satellite et attire la curiosité pour sa forme ressemblant vaguement à une construction humaine.
Certains experts affirment même que celle-ci aurait la même taille que l’Arche telle qu’elle a été décrite dans la Bible. Quoi qu’il en soit, le site et son mystère sont un excellent prétexte pour s’offrir des vacances dans cette région de la Turquie.

Autres attractions à ne pas manquer dans la région
Pendant le séjour dans la région de l’Anatolie, il est vivement recommandé de partir à la découverte des charmants petits villages traditionnels foisonnant autour du mont Ararat. Ils offrent aux visiteurs l’opportunité de se familiariser aux traditions locales et d’admirer le plus beau panorama de la région.
En été, la transhumance est un spectacle très prisé des touristes qui profitent du séjour pour admirer le déplacement des bergers et de leurs troupeaux vers le plateau. Durant cette période, les femmes restent dans les villages pour confectionner des kilims et des tapis. Le passage dans le pays est aussi l’occasion de faire un tour au palais Ishakpasa construit au 18e siècle et au cratère situé aux portes de l’Iran.

I’m Equipe leMag

N°1 Français de la vente de séjours en ligne

0 Comments

Leave A Comment