Quels sont les trésors cachés de l’histoire coloniale de Sao Tomé ?

Barques au bord de la plage de Sao Tomé

Quels sont les trésors cachés de l’histoire coloniale de Sao Tomé ?

Temps de lecture : 2 minutes

Situé dans le golfe de Guinée, l’archipel de Sao Tomé et Principe est un véritable trésor en termes d’histoire coloniale. Cette petite nation insulaire a été colonisée par les Portugais au XVe siècle et a joué un rôle clé dans l’économie coloniale grâce à la production de café et de cacao. Aujourd’hui, de nombreux vestiges historiques préservent cette histoire et méritent d’être découverts par les visiteurs curieux. Dans cet article, nous vous emmenons à la découverte des trésors cachés de l’histoire coloniale de Sao Tomé.

 

 

 

1. Les plantations de café et de cacao

Les plantations de café et de cacao de Sao Tomé sont les témoins vivants de l’économie coloniale qui a été mise en place par les Portugais. L’archipel était connu pour sa production de café de renommée mondiale, qui a connu son apogée au XIXe siècle. Aujourd’hui, de nombreuses plantations ont été préservées et offrent une plongée fascinante dans le passé colonial de Sao Tomé. Parmi les plus célèbres, on trouve la Roça Monte Café, où les visiteurs peuvent apprendre sur le processus de production du café et goûter à cette délicieuse boisson.

2. Les forts coloniaux

La présence coloniale portugaise a été fortement marquée par la construction de forts et de fortifications pour protéger l’île des attaques ennemies. Ces forts, construits avec des pierres volcaniques locales, sont des témoignages impressionnants de l’histoire coloniale de Sao Tomé. Parmi les plus importants, on compte le fort de São Sebastião à São Tomé, construit au XVIe siècle, et le fort de São João à Ilhéu das Rolas. Ces sites offrent non seulement une vue imprenable sur l’océan, mais également une plongée dans l’histoire et l’architecture de l’époque coloniale.

3. Les maisons coloniales

 

 

Les maisons coloniales de Sao Tomé témoignent de la présence portugaise sur l’île. Ces bâtiments historiques, souvent colorés et charmants, offrent une vision unique de l’architecture et du mode de vie colonial. Certains d’entre eux ont été transformés en hôtels de charme pour offrir aux visiteurs une expérience authentique. Parmi les plus célèbres, on trouve la Maison d’Almada Negreiros à São Tomé et la Maison de la Culture Velho Mestre à Santo Antonio. Ces maisons offrent un voyage dans le temps, en racontant l’histoire et les traditions de Sao Tomé.

L’histoire coloniale de Sao Tomé est un trésor caché qui mérite d’être découvert. Des plantations de café et de cacao aux forts coloniaux en passant par les maisons coloniales, Sao Tomé offre aux visiteurs l’opportunité de plonger dans un passé fascinant. En explorant ces trésors cachés, les voyageurs peuvent mieux comprendre l’histoire et la culture de cette petite nation insulaire de l’Afrique de l’Ouest.

suivez-nous