On ne présente plus l’ile de Djerba, célèbre station balnéaire de Tunisie.
Un voyage en Tunisie passe souvent par un séjour à Djerba. Toutefois, Djerba est méconnue tant elle renferme des secrets, vestiges, art de vivre qui perdure, traduisant son rôle dans l’histoire de la Tunisie.

Tunisie- Djerba

Djerba, parfois orthographié Jerba, est l’ile la plus grande du Maghreb, située dans le sud de la Tunisie.
Un séjour à Djerba charme les touristes par ses belles plages de sable fin et à son architecture unique.
L’île de Djerba a peu de relief et est plutôt plate et semi désertique, avec très peu de végétation.
A l’instar de Fuerteventura, elle offre un paysage lunaire.
Djerba est reliée au continent, par un banc au sud-ouest et une voie de sept kilomètres au sud-est.

L’histoire commence avec Ulysse qui l’aurait traversée, les Carthaginois y fondèrent plusieurs comptoirs commerçants, les Romains y construisirent plusieurs villes et y développèrent l’agriculture et le commerce portuaire.
Successivement sous domination, Djerba est devenue dans les années 1960 une destination touristique incontournable.
Elle se démarque encore et aussi par l’usage de l’un des derniers parlers berbères tunisiens, l’adhésion à la religion ibadisme par une partie de sa population musulmane ainsi que la présence d’une communauté juive installée depuis des décennies.
Très ancienne, l’ile de Djerba recèle de vestiges rappelant son ancienneté et sa traversé des siècles.

Quelques villes Romaines incontournables

Meninx
Les vestiges apparents de la ville de Meninx, à l’extrème sud-est de Djerba, ont permis de découvrir l’existence d’un amphithéatre, d’un théatre, d’une basilique et d’une esplanade (place publique). Elle est connue aujourd’hui par sa forte activité commerciale et artisanale.

Haribus
Connue par la fabrication de poterie, la ville d’Haribus est situé dans la partie Ouest de Guellala.

Bourgou
Henchir Bourgou, un des sites les plus anciens de Djerba, est connu par son grand monument funéraire de l’époque des Numides.
De nombreux vestiges suggèrent un genre de vie assez aisé : enduits peints, moulures, mosaiques, céramique.

Gjizen
Au nord de Bourgou, sur la cote se trouve le site de Ghizen. On y trouve de la céramique noir du type attique.Le site est également appelé Girba, dont le nom de djerba est un dérivé.

A voir aussi :
Henchir El Ghoula, au sud est de Djerba.
Site de Tiaz sur la colline de Marmech.
Ville de Gharden au sud est à coté de Beni Maaghel.

Les incontournables :

El Borj El Kebir
Le Borj El Kébir a plusieurs noms : la grande forteresse, Borj Ghazi Mustapha ou encore fort espagnol.
De ses trois mille ans d’histoire, Djerba garde l’intérieur de sa médina un patrimoine époustouflant la Grande Mosquée, le musée archéologique, le Ribat et les Catacombes.

Houmt Souk
La capitale de l’île, au centre de la côte nord est assez petite pour être visitée entièrement à pied. En son coeur, le souk, qui consiste en un petit dédale de ruelles étroites et de quelques petites places parsemées de cafés.

Ras Remel
La péninsule de Ras Remel forme une proéminence au centre de la côte nord, à 10 km à l’est de Houmt Souk ; en hiver, vous pourrez observer des colonies de flamants roses.

Midoun
Deuxième plus grande ville de l’île, Midoun est réputée pour son marché très animé, qui se tient le vendredi.

Cedriane, un oasis qui s’étend à mi-chemin entre Houmt Souq et Midoun.

Enfin, visitez  la synagogue El Ghriba ou l’un des nombreux villages juifs présents sur l’ile de Djerba.

Cuisine et spécialités culinaires de l’ile de Djerba :

Le malthoutha, le couscous d’orge au poisson ou à la viande séchée. L’ouzaf, les petits anchois séchés. Mais également : la brik à l’oeuf, la soupe de pois chiches et la salade mechouia.
Une des particularités de la cuisine djerbienne est le mode de cuisson des ingrédients : presque tout est cuit à la vapeur, la semoule, le poisson, les légumes aiinsi que la viande.

Des idées de voyage pour découvrir Djerba :

L’hôtel Le Ksar Djerba 3* permet un accès rapide à Houmt Souk ainsi que plusieurs autres excursions.
L’hôtel Djerba Castille 4* se trouve dans la zone touristique d’Aghir et du village de Midou situé à 6 kilomètres.
L’hôtel César Thalasso 5* Djerba, typiquement djerbien, à 5 km de Midoun, vous permettra en demi-pension de visiter Djerba et pour profiter pleinement de votre séjour, l’hotel vous propose un centre de Thalasso.

Rédigé par

4 Replies to “Djerba : entre antiquité et modernité”

  1. bonjour si vous avait l occassion allee a djerba il faut allee car frachement c est trop bien moi je suis partir une semaine est j ai l attentoin de repartir

  2. Je reviens de Djerba, mes amies ont reconnu que tout était bien organisé, nous sommes rassurées dans ce complexe Les saisons, bon accompagnement, bonne animation bref j’y retournerai avec mes enfants, petits enfants et promovacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :